60 personnes à l’ESITC pour le café maritime

Jeudi 17 octobre, soixante personnes ont découvert le canal à houle, « machine » qui classe l’ESITC à la pointe de la recherche européenne en matière d’adaptation des ouvrages maritimes au changement climatique.

Nous avons assisté, en direct, au déclenchement d’une tempête avec les précieux commentaires de Guillaume Carpentier et Imal Safari, ingénieurs à l’ESITC…. Ils « maîtrisent » et nous rassurent quant à l’avenir du trait de côte normand.

Prochain café maritime le 28 novembre : « l’intelligence des seiches » avec Ludovic Dickel, directeur du laboratoire de biologie comportementale de l’Université de Caen, sera notre invité.